FRERES ET SŒURS DE ST BENOIT LABRE

bras croisésSt Benoît-Joseph Labre est né à Amettes, village du diocèse d’Arras, le 26 mars 1748. Dès sa prime enfance, il se sent attiré par une vie consacrée à Dieu. Après une solide éducation délivrée par ses oncles prêtres, il fait des essais de vie religieuse en Chartreuse, puis à la Trappe de Sept Fons, dans l’Allier. Ces essais se soldent par des échecs. C’est alors qu’à l’âge de 20 ans, il découvre sa vocation d’« ermite pèlerin » ; il va parcourir les chemins d’Europe à pied, allant de sanctuaire en sanctuaire, surtout en Italie, à Rome, à Lorette où il se rendra onze années de suite. Ce « pauvre qui trouva la joie » va vivre, en marchant (30 000 km), en demeurant des heures à genoux devant le tabernacle, dans l’intimité de la présence de Dieu et le souci des hommes.

 

 Il meurt le 16 avril 1783, et est inhumé dans l’église Ste Marie des Monts à Rome (près du Colisée). Il a été béatifié le 20 mai 1860, et canonisé le 8 décembre 1881.                                                                                                                                 P1150661  

P1150665

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Relevée, en France la nuit de Noël 1981 par fr.Benoît-Joseph WEYTENS († 29 mai 2009) , la Fraternité « labriennne » en France, se compose aujourd’hui de deux communautés, l’une de frères (Prieuré  Stella Maris  à Chaignes), l’autre de sœurs (Prieuré du Magnificat à Vernon). Certains, "Consacrés", prononcent des vœux religieux, après plusieurs années de formation, et vivent constamment en communauté, sous la Règle de St Benoît ; d’autres, "Donnés", rattachés à l’une des communautés, continuent à demeurer dans leurs conditions d’existence préalables et renouvellent chaque année leur engagement.

Prieuré Magnificat 09 05 2009

Nous vivons de la Parole de Dieu, du Christ Eucharistie, de son Adoration au Saint Sacrement, de notre participation à la louange de l’Eglise par la psalmodie de l’Office Divin, et du pain partagé de la tendresse humaine, faisant nôtre la parole de St Benoît-Joseph : «  l’Eucharistie et le prochain, c’est tout Un ». Notre Fraternité a été reconnue Association Publique de Fidèles par Mgr Nourrichard le 17 novembre 2008.

icone

Nos missions ont évolué au cours des années. Par le passé, nous avons accompagné des personnes malades du Sida, participé à un accueil de nuit pour des personnes sans-abri à Chatou, et accompagné des familles de prisonniers. Actuellement, certains d’entre nous visitent, des personnes malades, l’un d’entre nous soutient des familles de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un de nos frères fait de l’accompagnement spirituel.

Le testament spirituel de St Benoît-Joseph Labre s’intitule la prière des Trois Cœurs :

 « Pour aimer Dieu, il faut trois cœurs en un seul : le premier doit être de FEU envers Dieu, le second de CHAIR envers le prochain, le troisième de BRONZE, rigoureux pour soi-même »

 

 

 

 

 

En savoir plus:

Saint Benoit-Joseph Labre

Amettes au XVIII siècle

Liens utiles

Plan interactif

Paroisse de Pacy sur Eure

3 rue de Lyre
27120 Pacy sur eure

02 32 36 01 61

Envoyez-nous un e-mail