Médailles du mérite diocésain

Médailles du mérite diocésain

Il y a tout juste 65 ans, Beatrix et Antoine se donnaient en mariage le Vendredi 20 Mars 1959. La paroisse leur adresse toute sa reconnaissance pour leur témoignage de vie conjugale mais aussi pour leurs nombreuses actions au sein du diocèse et de notre paroisse.

Photo de 2001: Beatrix et Antoine étaient très engagés dans notre diocèse et dans notre paroisse.

La remise des médailles du Mérite Diocésain:

Il y a un an, Jeudi 16 mars, nous nous sommes retrouvés, le père Florent, Geneviève et moi-même Nathalie chez Antoine et Béatrix Joly: un doux et bon temps de retrouvailles où nous avons eu la joie de leur remettre les médailles du mérite reçues de Mgr Christian Nourrichard le 28 janvier 2023 à la collégiale de Vernon. Un diplôme accompagnait la médaille, avec quelques lignes résumant l’activité. Pour Antoine, était mentionné son engagement diocésain au service du regroupement des paroisses « paroisses 2000 ». « Un peu court pour tout le mal que je me suis donné!!! » s’est-il exclamé avec son sourire taquin et son humour dont il ne s’est pas départi, malgré les épreuves.

Pèlerinage à Lisieux 13 avril 2024

Pèlerinage à Lisieux 13 avril 2024

Un pèlerinage paroissial plein de joie et de fraternité ce samedi 13 avril . Une belle occasion pour mieux se connaître les uns les autres ou se découvrir.

Au programme :

Célébration

Visite de la basilique

Pique nique au soleil

Le film sur Thérèse

Visite du Carmel

Visite des buissonnets la maison familiale de sainte Thérèse et de la famille Martin.

Prière pour partager tous les pétales de roses spirituels que nous avons reçu de la petite Thérèse pendant ce pèlerinage et intentions dans le car du retour .

Retrouvons nous vite pour le prochain pèlerinage paroissiale !

Retraite dans la vie: Témoignages

Retraite dans la vie: Témoignages

Un article résumant cette retraite paroissiale paraitra dans la revue diocésaine « Eglise d’Evreux ». Il sera co-écrit par Elisabeth et Michel qui ont participé à cette retraite et apporteront ainsi leur témoignage.

* Eglise d’Evreux est une revue quasi mensuelle de 32 pages couleur expédiée par voie postale 11 fois par an et qui relate la vie des communautés, paroisses, mouvements, services ainsi que des textes, documents et dossiers sur des sujets importants. Pour s’abonner pour une année au tarif normal, envoyer vos coordonnées postales avec un chèque de 45€ à Eglise d’Evreux Abo. – Centre St Jean – CS 40165 – 27001 Evreux CEDEX. Tarif de soutien à partir de 60€.

De nouveaux témoignages sont arrivés suite à la journée de clôture de cette retraite paroissiale à Pacy. Ils sont exprimés ci-dessous. Merci à leurs auteurs retraitants dans notre paroisse.

Viens et vois (Jean 1, 46)

La retraite dans la vie, c’est une expérience qui ne se raconte pas mais qui se vit. C’est une rencontre unique, une réponse unique pour chacun, que nous soyons  5, 10 ou 20.

Ce que l’on y trouve, c’est l’AMOUR et cela n’a pas de valeur!

C’est une équipe formée, basée sur les exercices spirituels de Saint Ignace. Ce sont des rencontres riches avec des retraitants de tout milieu social et de tout âge. Un endroit où l’on s’écoute et on ne juge pas, bien au contraire. L’analyse des uns profite et enrichit les autres. C’est aussi un accompagnateur spirituel attentif  qui nous guide dans notre parcours.

Moi, c’est une amie qui m’en a parlé, qui m’a dit vas-y, tu verras l’Esprit Saint souffle, il nous interpelle et nous appelle à avancer.

Ma vie de foi était émotionnellement semblable aux montagnes russes. Je portais un fardeau rempli d’aveuglements, de paralysies,  de surdité, de faiblesses et de combats qui m’accablaient.  Mon cri était entendu mais mes oreilles ne percevaient rien. 

J’ai fait patienter 2 ans le Seigneur avant de lui ouvrir ma porte (apocalypse 3-20). Je souhaite à chacun de vivre cette expérience. Je sais aujourd’hui,  qu’il y aura une après retraite dans ma vie.

Maintenant, c’est à mon tour de vous encourager à avancer car « Si tu savais le don de Dieu et celui qui te dit » (Jean 4, 10) « Que veux tu que je fasse pour toi ? ».

     Merci à notre Evêque au Père Florent et leurs équipes.

Chaque année, je me demande de quelle façon je vais pouvoir vivre cette période de Carême. Evidemment, seule, je ne parviens pas à entrer pleinement au quotidien sur le chemin qui nous mène jusqu’à la  célébration de la Pâque. Vivre le Carême ne consiste pas seulement à observer les règles d’un jeûne et de faire le chemin de croix…

Quand notre Père Florent nous a proposé cette Retraite dans la vie, je fus enchantée. Je me suis dit « Chouette » tout simplement et je me suis réjouie  de marquer des croix dans mon calendrier sur chaque mercredi soir, temps forts de nos rencontres.

Cette Retraite dans la vie fut une occasion de découvrir une autre façon de prier, à l’aune des textes qui nous ont été proposés. Chaque détail n’a pas été épargné pour ce faire, jusqu’à la petite image remise lors de chaque rencontre, avec la petite phrase au dos…. Assez chaleureuse….. Ce cheminement pas à pas, heure après heure a opéré comme une sorte de Conversion.

« Jésus t’aime, Jésus vient à toi. »

…. Si Jésus vient à moi, comment ne pas mesurer son immense amour ,?….. Je n’avais pas jusqu’à présent  ressenti de façon si intense ou concrète jusqu’à quel point  Jésus nous aimait et qu’Il venait vers nous.

Et là tout a changé ! Ce fut comme une révélation. Si Jésus vient à moi et qu’il m’aime, comment l’accueillir et lui rendre grâce? Tout est devenu plus léger dans ma vie. Durant ces quatre semaines, la vie ne nous a pas épargné à travers de nouvelles épreuves et ce temps de Carême dans la vie m’a profondément aidée à ne pas entrer dans la tristesse, la colère. J’ai commencé à regarder le monde avec un autre regard…. Car dehors tout n’est pas tout rose….. J’ai croisé un homme sous une couverture près de la gare de Lyon sous la pluie un matin tôt. Son torse était nu, il était piqué de partout. Pas un centimètre de peau n’était épargné.

Je me suis arrêtée une ou deux secondes et j’ai prié….Prier pour un inconnu dans la détresse que l’on croise, je n’ai pas souvenir que cela soit arrivé, du moins pas de cette manière…..

Il y a eu ces échanges au sein de nos petits groupes et quelle joie de partager ensemble nos ressentis, nos vécus, nos prières dans l’écoute silencieuse et bienveillante avec nos super animateurs bien coachés pour l’occasion. Je tiens à les remercier pour leur dévouement et tout le temps consacré à nous encadrer.

Ces temps forts ont aussi été marqués par les prises de paroles au sein de l’Eglise de nos accompagnateurs, les prêtres, et notre évêque Olivier qui nous a rendu une petite visite pour nous guider et nous faire réfléchir.

Il y a eu l’avant Retraite et l’Après.

Maintenant je sais comment  parler à Jésus comme s’il était à mes côtés. Dans les bons moments et les moins bons. Je sais aujourd’hui que c’est mon meilleur Ami.

Je mesure aussi sa toute puissance  de s’adresser à chacun d’entre nous.

Oui Jésus nous aime et surtout ne lui fermons pas notre porte, au contraire, invitons le à notre table et accueillons le comme il se doit.

Jésus aime être invité……

Ce soir la Retraite s’achève mais le chemin continue et j’ai hâte de découvrir ce qui va germer des toutes petites graines que nous avons semées.

Dans la Joie de Pâques à venir. Amen

Corinne

Une retraite dans la vie

Quand le père Florent BABAKA nous parla au cours du mois de novembre 2023, à la fin de la messe de la retraite dans la vie, je dois avouer que j’avais écouté avec beaucoup de distance cette proposition. Et puis il a recommencé les dimanches suivants. Cela a fini par atteindre ma tête et plus surement mon cœur puisque au mois de décembre, j’ai sauté le pas et me suis inscrit. Non sans réticence puisque je voyais d’abord la contrainte de dédier des soirées à ces rencontres et ces moments de réflexion.

Le moment venu je suis donc allé à la première le dimanche 4 février 2024 après la messe dominicale.

Je n’étais pas seul ! Se trouver en présence de tous ces retraitants, cela donne déjà de la force. Ensuite l’équipe de la vie spirituelle a introduit ce qu’était cette retraite et a emporté avec son accueil et sa présentation toutes les réticences que j’avais pu avoir quelques semaines auparavant.

Au commencement : le chant d’accueil « que vive mon âme à te louer ». Quelle meilleure introduction ! Ensuite nous nous répartissons en petits groupes de 7 personnes avec un animateur de la vie spirituelle et nous lisons un texte de la bible (au sens large : ancien et nouveau testament). Après un temps d’infusion spirituelle, nous sommes invités par notre animateur à exprimer la parole, le mot, la phrase qui nous a touché, qui a résonné dans notre cœur. Chacun exprime dans l’écoute absolue de l’autre, ce qu’il a ressenti. C’est un moment d’écoute très important à l’heure où nous avons l’habitude de réagir immédiatement à tout ce qui est exprimé. Là, pas de commentaires ! Nous accueillons la parole, le ressenti, l’émotion, de l’autre sans jugement. Cette parenthèse de silence et d’acception de la parole de l’autre est un grand moment de plénitude. Une fois ce premier tour effectué, on relit le texte et si l’émotion, le ressenti exprimé par l’un des membres a provoqué une interrogation, une question ou un commentaire parmi l’assemblée, il peut venir compléter, enrichir, cette émotion. La beauté se niche dans ces échanges d’une richesse simple.

Après ces prières en 2 ou 3 tours on se retrouve en assemblée plénière ou un membre de la vie spirituelle, nous présente les textes qui vont servir de support à notre prière quotidienne de la semaine à venir.

Au cours de cette semaine nous ne sommes pas seul devant ces textes et nos prières. Un accompagnateur va nous suivre une fois la semaine lors d’une rencontre pour discuter de notre parcours hebdomadaire personnel. C’est l’occasion d’exprimer tous nos doutes, joies, découvertes, progressions. Nous recevons en échange une écoute bienveillante et éclairante. Personnellement j’ai découvert la lecture avec le cœur alors que jusqu’à présent, toute ma vie avait été marquée par une compréhension intellectuelle de toutes mes lectures. C’est la matrice de nos formations scolaires.  Mais lire et comprendre avec mon cœur m’a ouvert des horizons encore inexplorés et m’a fait appréhender « l’Autre » avec beaucoup plus de compassion, de bienveillance, de tolérance, d’acceptation, en un mot d’amour.

C’était donc parti pour tout le temps du carême. Et chaque mercredi c’était une joie de retrouver pour 1H30 2H des personnes que nous ne connaissions pas pour certains au début. Un témoignage qui ne trompe pas de la joie que nous avions trouvée et que nous venions chercher, c’est qu’au cours des 7 semaines qu’a duré cette retraite, tous les participants de notre petit groupe de 7 personnes ont été présents et pour certains ils venaient de loin (les Andelys).

Alors merci au service de la vie spirituelle et au père Florent de nous avoir permis de vivre cette expérience sur la paroisse de Pacy/eure. Et un remerciement spécial à Mgr Olivier de Cagny d’être venu un mercredi soir partager sur l’importance salvatrice du pardon qui nous est donnée dans les évangiles notamment  « la pécheresse chez Simon » ou encore « l’enfant prodigue »….

Retraite dans la vie

J’ai beaucoup hésité avant de m’inscrire, je l’ai finalement  fait en me disant que c’était une occasion de réfléchir et de mieux prier pendant le carême et je suis heureux d’avoir pris cette décision.

La méthode ignacienne avec la prière en trois tours nous demande de méditer à partir de la phrase ou de l’élément du texte qui nous frappe. J’ai ainsi dépassé l’appréhension intellectuelle que j’avais des Evangiles pour m’en imprégner avec mon cœur et voir ce que cela me dit aujourd’hui. De plus je peux rentrer maintenant plus facilement dans l’Ancien Testament que je trouvais rébarbatif.

Je suis convaincu que, cette façon de prier avec la Bible, va beaucoup m’aider dans mes moments de doutes ou les difficultés de ma vie et qu’elle m’aurait été d’une grande utilité lors de la prise de décisions importantes lors de ma vie professionnelle.

                                                                                                               Jean-Pierre

Messe dominicale

Messe dominicale

GLORIOUS va sortir un nouvel album en Juin prochain. Il nous offre – gratuitement – un single de ce prochain album et retrace la vie de ses interprètes depuis leur enfance accompagnés par leurs parents. La vidéo est de ce fait plutôt émouvante … laissez vous emporter dans la prière en regardant le clip disponible ICI

Semaine Pascale et dimanche de la Résurrection:
L’église Saint Aubin a battu son plein pendant chacun des offices de la semaine Sainte. Magré l’ajout d’une trentaine de chaises, il a encore manqué une soixantaine de places assises pour accueillir les très nombreux fidèles venus pour la messe du dimanche de Pâques.

Le P.Florent et le P.Dominique de la communauté de l’emmanuel ont concélébré la messe du dimanche 25 février.

A l’issue de cette messe, M. Guy Faucheux, responsable des legs pour le diocèse,  a évoqué l’importance de préparer l’avenir de ses proches quelquesoit sa propre situation. Une conférence d’information sur les thèmes de la succession et de la transmission de patrimoine s’est dépoulée le jeudi 14 Mars dans la salle Canival au 3 rue de Lyre. Pour permettre à tous de venir, les horaires proposés étaient fixés à 14h, 17h et 20h. Ceux qui n’ont pas pu venir peuvent encore se renseigner en CLIQUANT ICI

Dimanche de la Santé 11 Février 2024
La messe a été concélébrée par le P.Florent et le P.Alain Mabiala. Des personnes de l’Ehpad et d’ailleurs ont été accueillies et ont reçu le sacrement des malades. Préalablement à ce sacrement, une courte cérémonie s’est déroulée avec la remise de bibles à des parents d’enfants baptisés en 2023.

Sous les yeux attentifs des personnes les moins valides venus de l’Ehpad et installées au premier rang, la célébration de remise de bibles à des parents portant leur enfant dans leurs bras fut suivie avec beaucoup d’attention.

Le P. Florent et le P. Alain Mabiala ont accompli le geste liturgique cérémonial d’onction sur le front et les mains.

Ce dimanche 11 Février, c’était également le week-end pour Dieu organisé par les catéchistes dans la banlieue rouennaise pour accueillir parents et enfants catéchisés de la paroisse sur presque 48 heures avec deux nuits sur place.

La messe des Familles du dimanche 18 février a réuni une nombreuse assemblée priante. Il n’y a pas eu d’autres musiciens que l’organiste qui a ainsi pu faire retentir de nombreuses mélodies du grand orgue.

3 jeunes enfants ont pu exprimer au début de la cérémonie leur volonté de recevoir le sacrement de baptême. Ils ont été accompagnés par 15 autres jeunes enfants lors de la procession aux offrandes.

Un verre de l’amitié était organisé à l’issue de cette messe des familles, permettant des échanges conviviaux entre les paroissiens.

Votre titre va ici

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Votre titre va ici

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

En chemin avec notre Evêque

En chemin avec notre Evêque

La messe chrismale était retransmise en direct le Mardi 26 Mars à partir de 18h15. Pour la revoir, n’hésitez pas à cliquer sur le lien suivant ICI.

Au cours de cette Messe chrismale: les prêtres renouvellent leurs vœux, à savoir leurs promesses sacerdotales.

Notre curé a concélébré cette messe présidée par notre évêque et a pu assister de très près à la bénédiction des huiles saintes avant et après le Veni Creator.

Notre diacre Guillaume et Stéphane tous deux revêtus du dalmatique ont assisté notre évêque pendant cette splendide cérémonie qui a duré environ 2 heures.

Avant la bénédiction finale, une prière pour les vocations a été dite par toute l’assemblée. Un verre de l’amitié dans l’espace Jacques David avait lieu à l’issue.

Il est encore temps de découvrir, après une dizaine de secondes de publicité puis pendant quelques minutes, chaque enseignement offert par Mgr Olivier de Cagny:

entrée en carême

1er dimanche de carême

2eme dimanche de carême

3eme dimanche de carême les péchés capitaux: colère, orgueil

4eme dimanche de carême les péchés capitaux: gourmandise, avarice, envie

5eme dimanche de carême les péchés capitaux: luxure, paresse

Dimanche des Rameaux

et dans la joie du dimanche de Pâques

La 6ème marche s’est déroulée samedi 16 Mars entre Harcourt et Le Bec Hellouin! La messe dominicale anticipée a été ensuite célébrée à 18h dans l’Abbaye. La 7eme marche se déroulera le Samedi 20 avril prochain.

Notre Evêque Olivier de Cagny est venu mercredi soir 28 Février, dans l’église de Pacy, pour participer à la 4eme session de la Retraite dans la Vie. En conclusion  Mgr de Cagny a dispensé une catéchèse sur le Pardon et la Miséricorde pour les 35 participants présents ce soir là.

Nouveau MOOC pour le carême: « Se mettre à son écoute, le regarder, apprendre à le connaître et vivre avec lui. » Mgr Olivier de Cagny. .:.

Pour l’entrée dans le carême, la Formation Catholique nous propose un nouveau parcours spirituel en quelques courtes étapes hebdomadaires constituées d’une video « MOOC »(*), d’un texte et d’une prière. Il suffit de s’inscrire gratuitement en CLIQUANT ICI 

(*) L’acronyme MOOC signifie «Massive Open Online Course» que l’on peut traduire par « cours en ligne ouvert et massif » … et gratuit. Plusieures vidéos sont des cours de notre actuel évêque d’Evreux alors qu’il n’était pas encore nommé.

Notre évêque vient de publier sa lettre pastorale et les documents liés sur le site internet du diocèse. CLIQUER ICI pour y accéder directement.

Cliquer ICI pour voir et entendre pendant seulement 8 minutes, juste après quelques instants de publicité, le message de notre évêque à continuer le chemin de l’Eglise avec audace et fidélité à l’Evangile et à vivre en fraternité missionnaire. Il y détaille également comment vivre cette fraternité. Merci de réserver votre après-midi du dimanche 14 Avril pour vivre un rassemblement diocésain.

PRIEZ POUR LES VOCATIONS !

Les dates pour marcher avec notre évêque sont retenues depuis plusieurs semaines. La première étape de ce parcours a réuni entre 100 et 200 personnes le 25 Novembre selon les endroits du parcours. L’église d’Epieds était pleine de fidèles pour la messe de 16h30 et de nouveau le 16 Décembre pour les Laudes à l’occasion de la deuxième étape qui s’est déroulée entre Epieds et Le Cormier avec un long arrêt à Bretagnolles pour la messe et le pique nique. 

La prochaine étape, la septième, aura lieu le samedi 20 Avril entre le Bec Hellouin et

St Philbert sur Risle.

Cliquer ICI pour accéder au programme détaillé des parcours.

Prières pour les vocations

Prières pour les vocations

C’est la 61eme journée mondiale de la prière pour les vocation ce dimanche 21 Avril.

Vous pouvez retrouver la courte lettre de notre Pape François en CLIQUANT ICI

Pensez également à aider notre diocèse par des dons ou des legs, pour subvenir aux coûts de formation. Un week-end de discernement pour un jeune coute environ 200€ et chaque journée de formation d’un séminariste environ 90€.

<<<<< APPEL A TEMOINS >>>>

C’était le 15 Mars 1964, deux semaines avant Pâques, il y a 60 ans: l’évêque coadjuteur Anthony CAILLOT était venu bénir le tout nouveau chemin de croix de l’église Saint Aubin de Pacy à l’invitation du curé. Neuf jours plus tard, le mardi de la semaine sainte, Mgr CAILLOT devenait évêque d’Evreux …

Les témoins oculaires de cet événement peuvent adresser leur témoignage à la Paroisse. Il y a effectivement peu de traces de ce jour de bénédiction. L’image à gauche ci-contre avait été réalisée pour cette occasion particulière par le curé-doyen André NAUTOU. La photo à droite est celle de l’évêque Anthony CAILLOT prise deux années plus tôt le jour de son ordination épiscopale à Coutances (décision du Pape Jean XXIII).

Vous pouvez également retrouver la description du chemin de croix de l’église Saint Aubin dans le journal paroissial paru en février 2021 et disponible en lecture et téléchargement dans les archives du site internet.

C’était le 15 Mars 1964, deux semaines avant Pâques, il y a 60 ans: l’évêque coadjuteur Anthony CAILLOT était venu bénir le tout nouveau chemin de croix de l’église Saint Aubin de Pacy à l’invitation du curé. Neuf jours plus tard, le mardi de la semaine sainte, Mgr CAILLOT devenait évêque d’Evreux …

 

 

 

 

 

 

 

Les témoins oculaires de cet événement peuvent adresser leur témoignage à la Paroisse. Il y a effectivement peu de traces de ce jour de bénédiction. L’image ci-dessus à gauche avait été réalisée pour cette occasion particulière par le curé-doyen André NAUTOU. La photo à droite est celle de l’évêque Anthony CAILLOT prise deux années plus tôt le jour de son ordination épiscopale à Coutances (décision du Pape Jean XXIII).

Vous pouvez également retrouver la description du chemin de croix de l’église Saint Aubin dans le journal paroissial paru en février 2021 et disponible en lecture et téléchargement dans les archives du site internet.

En 2024, notre nouvel évêque Olivier de CAGNY est également déjà venu dans notre paroisse et nous invite à l’accompagner chaque mois sur les chemins dans le diocèse.

Pensons à prier dès aujourd’hui pour les vocations comme nous le demande notre évêque Olivier de Cagny. Des images comportant au verso une prière pour les vocations sont disponibles dans l’église.

Il existait déjà une proposition de prière demandée par les évêques du diocèse dès le début du XXeme siècle sous une forme de l’époque comme l’attestent deux images.

Cette première image recto-verso date d’environ 100 ans. Elle comporte une première version de prière et comporte un IMPRIMATUR erroné. L’évêque était Mgr Constantin CHAUVIN et non Mgr Contantin. Il avait été évêque d’Evreux entre 1920 et 1930.

L’imprimerie pour les images était celle du 19 rue de Varenne dans le 8eme arrondissement de PARIS. C’est aujourd’hui une galerie d’art accessible depuis un très joli porche du XVIIIeme siècle.

Cette seconde image recto-verso est plus récente et a été diffusée entre 1930 et 1964, période où Mgr Alphonse GAUDRON était évêque. En 1962, Mgr GAUDRON, alors âgé de 82 ans, eut à ses cotés un évêque auxiliaire coadjuteur, Mgr Anthony CAILLOT, qui fût ainsi en charge des 4 sessions de Vatican II, puis qui fût nommé évêque d’Evreux en Mars 1964 .

A l’époque, on distribuait encore des jours d’indulgence à ceux qui priaient pour des intentions particulières de l’évêque… Les deux textes de prière sont identiques:

O Jésus, qui avez choisi vos apôtres parmi les humbles et les petits, mettez aussi en nos coeurs un grand désir de vous gagner des âmes.

Formez parmi nous, ô Jésis, des âmes courageuses que rine n’arrêtera si vous daignez les appeler à votre service.

O Marie, Reine des Apôtres, gardez nos âmes dans la vertu pour qu’elles attirent le regard de Jésus

Ainsi-soit-il

============================================

Une version plus récente de cette prière est apparue sous le ministère de Mgr Jacques GAILLOT entre 1982 et 1995 et est reproduite ci-dessous pour vous permettre de prier très simplement pour les vocations:

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

Seigneur Jésus, toi qui as choisi les apôtres parmi les humbles et les petits, mets dans nos cœurs un grand désir de nous consacrer à Toi pour le service de nos frères.

Choisis parmi nous des serviteurs de l’Evangile. Donne leur le courage de répondre à ton appel et la joie de te suivre.

Avec Marie que Tu nous as donnée pour mère, fais de nous tous des témoins de ton amour.

Amen